Escale,Liban
RABIH KAYROUZ
Secretum2021
Édition pour diptyque ; coffret en bois de cèdre, métal, porcelaine, radio.Parfumeur: Fabrice Pellegrin.
Escale,Liban

L'oeuvre

Dans cet univers, le coffret en bois de cèdre de Rabih Kayrouz, artiste libanais de la haute couture, est une réminiscence de Byblos, ville historique à côté de laquelle il a grandi et qui le fascine depuis l’enfance.

Elle lui inspire une narration liée à l’histoire des fondateurs de diptyque : quels souvenirs auraient-ils pu rapporter de l’un de leur voyage à Byblos ?

Dans cet écrin nommé Secretum reposent ainsi trois petites sculptures : le fragment d’une maquette d’un temple, le fossile d’un coquelicot, fleur née dans la proche vallée d’Adonis, et un fragment en or d’une couronne de cèdre qui aurait pu appartenir au roi de Byblos. Elle renferme et protège aussi le parfum de Byblos, mêlant café et cèdre, très évocateurs du Liban.

Convoquant l’imaginaire d’une archéologie du futur, d’une capsule temporelle, il recrée de supposés vestiges de cette cité antique qui s’offriront demain aux prochaines générations.

Portrait de Rabih Kayrouz
Rabih Kayrouz

Interview de Rabih Kayrouz

Biographie

Né en 1973 au Liban. Vit et travaille à Paris.

Passionné depuis toujours de construction et d’artisanat, le designer libanais formé à Paris et passé par les ateliers Dior et Chanel, crée sa propre maison de couture en 1999, qui obtient l’appellation officielle Haute Couture en 2019, avec de nouvelles boutiques à Beyrouth et Londres.

Dès ses débuts, Rabih Kayrouz affine une approche moderne et autodidacte des techniques de la couture et de la construction en drapant les matériaux directement sur les clientes. Sa passion pour le rapport de la mode au corps – offrant confort et sensualité, quels que soient l’âge et la silhouette – prend forme. Le jeune designer se distingue très vite par ses constructions pures et sa juxtaposition de tissus sophistiqués, organiques et bruts.

Réputé pour ses robes de soirée et de mariage, le designer rejoint Paris en 2009, après plusieurs années passées à Beyrouth. Il y présente son premier défilé en juillet de la même année.

D’hier à aujourd’hui, de Beyrouth à Paris, la maison Rabih Kayrouz confirme son identité de maison intime, à taille humaine et à rayonnement international.

édition d'artiste

Joël Andrianomearisoa, Johan Creten, Zoë Paul, Hiroshi Sugimoto et Rabih Kayrouz ont imaginé cinq œuvres originales pour un voyage en cinq escales, France, Venise, Grèce, Japon et Liban. Ces éditions d’artistes sont disponibles à la vente dans des quantités très limitées.

Commander
image de l'édition