Escale,Japon
KANKITSUZAN X HIROSHI SUGIMOTO
vidéo KANKITSUZAN x Hiroshi Sugimoto, 2021
Opticks 025, 2018
Tirage chromogène.Courtesy de l’artiste et de Marian Goodman Gallery.
Escale,Japon

L'oeuvre

Cette salle contraste avec la densité des salles précédentes par son atmosphère minimaliste.

L’espace présente une installation abstraite et contemplative de l’artiste japonais Hiroshi Sugimoto, qui exerce dans des domaines très variés tels que la photographie, la sculpture, l’architecture, la danse, la calligraphie et l’écriture.

L’œuvre photographique accrochée à l’entrée s’intitule «Opticks 025». La série «Opticks» est la transcription photographique de couleurs révélées par le passage de la lumière à travers un prisme optique en verre. Le titre de cette série se réfère à celui du traité d’Isaac Newton «Opticks» publié en 1704. Fixées sur un film polaroid , les couleurs reproduisent la spectroscopie de la lumière. Ainsi les couleurs que l’on peut voir comme une couleur unique, semblent en réalité vibrer. La couleur de «Opticks 25» fait écho à «Fragrance of infinity». Sur le mur à droite est projetée une vidéo de « Kankitsuzan x Hiroshi Sugimoto » qui a inspiré le parfum de cette édition d’artiste. Devant la projection, au centre de la pièce, est installée un flacon de verre créée par Hiroshi Sugimoto. Fabriqué en verre optique, il permet de générer le prisme de la série «Opticks». Les reflets complexes que l’on peut voir dans le flacon permettent d’apprécier toutes sortes de couleurs et images selon l’angle et le point de vue. La couleur de « Opticks 25 » fait écho à « Fragrance of infinity ». Sur le mur à droite est projetée une vidéo de « Kankitsuzan x Hiroshi Sugimoto » qui a inspiré le parfum de cette édition d’artiste. Devant la projection, au centre de la pièce, est installée un flacon de verre créée par Hiroshi Sugimoto. Fabriqué en verre optique, il permet de générer le prisme de la série « Opticks ». Les reflets complexes que l’on peut voir dans le flacon permettent d’apprécier toutes sortes d’images selon l’angle et le point de vue.

La fragrance contenue au sein du flacon est un hommage aux champs d’orangers de «Kankitsuzan», nom d’une région, près de Tokyo, mais également le nom de la fondation agricole créée par Sugimoto en 2011, pour restaurer et préserver ces terres redevenues fertiles.

Portrait de Hiroshi Sugimoto
Hiroshi Sugimoto

Interview de Hiroshi Sugimoto

KANKITSUZAN

«Kankitsuzan» se situe en haut de la colline qui fait face à la baie de Sagami dans la municipalité d’Odawara et c’est également le nom de la fondation agricole créée par Hiroshi Sugimoto. Il a inauguré en 2017 au même endroit «l’observatoire d’Enoura» afin de transmettre l'essence de la culture japonaise à travers le monde. La fertilisation des terres de «Kankitsuzan» a permis de faire renaitre et de préserver les champs d’orangers voisins qui s’étendent sur des terres arables abandonnées.

Biographie

Né en 1948 à Tokyo. Vit entre New York et Tokyo.

Hiroshi Sugimoto est né en 1948 et vit à New York depuis 1974. Son champ d’action couvre des domaines très variés : photographie, sculpture, installations, théâtre, architecture, land-art, écriture, cuisine. Ses œuvres mondialement prisées sont conservées dans de nombreux musées, dont le Metropolitan Museum (New York) ou le Centre Pompidou (Paris). Ses séries représentatives sont entre autres «Landscapes», «Theaters» et «Buildings».

En 2001, il reçoit le prix international de la photographie de la Fondation Hasselblad et, en 2013, il se voit décerner le titre de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

édition d'artiste

Joël Andrianomearisoa, Johan Creten, Zoë Paul, Hiroshi Sugimoto et Rabih Kayrouz ont imaginé cinq œuvres originales pour un voyage en cinq escales, France, Venise, Grèce, Japon et Liban. Ces éditions d’artistes sont disponibles à la vente dans des quantités très limitées.

Commander
image de l'édition